Rencontre avec Messaline

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Lors de leur passage au Korigan à Luynes le 19 avril 2014, nous avons fait la connaissance du groupe MESSALINE. Leur musique nous a énormément plu (voir notre avis sur leur dernier album ici) que nous avons décidé de faire une interview pour en savoir plus sur le groupe…

Messaline retouchée 1MUSIQUEALLIANCE :  Comment est né MESSALINE ? Quand et où ?

Eric Martelat : Et bien MESSALINE est né en 2003 à Bourg-en-Bresse dans l’Ain sur les cendres d’un groupe de prog qui s’appelait ABSURD. Nous avions sorti à l’époque deux albums et également assuré des premières parties intéressantes comme PORCUPINE TREE en 2003 pour leur tournée In Absentia et puis après on a splitté. Avec le guitariste et le bassiste de l’époque on a remonté MESSALINE fin 2003. En 2005 nous avons sorti notre premier album « Guerres pudiques » puis « in cauda venenum » en 2009. Le line-up a évolué en 2011 avec l’arrivée d’un nouveau batteur et d’un nouveau bassiste et en 2013 nous avons publié notre 3ème opus « Eviscérer les Dieux ».

MUSIQUEALLIANCE :  Comment qualifies-tu votre style musical ?

Eric Martelat : C’est du Hard Rock chanté en Français mais pas forcément dans la grande tradition des groupes frenchy des 80’s au niveau du chant car je ne fais pas des notes suraiguës  (rires) ! La musique est un peu typée certes, avec des soli un peu partout mais on n’essaie de ne pas trop faire cliché quand même. L’originalité vient des textes que je tente de chiader et du timbre de voix pas si courant… Après, c’est vrai qu’on nous aime ou on nous déteste ! Y’ a pas trop de milieu, mais je pense que c’est la rançon de l’originalité.

MUSIQUEALLIANCE : Éviscérer les Dieux est votre dernier album, comment est-il accueilli par le public ?

Eric Martelat : Pour ceux qui trouve le CD et l’écoute ( avec le livret) appartement ça le fait. Les gens aiment le son, et les morceaux. C’est vrai que notre but de faire des titres avec des refrains mélodiques, qui se chantent ou se sifflent sous la douche… on nous dit souvent « p’tain j’ai écouté ton album ce matin, je l’ai sifflé toute la journée ! », j’aime bien ce genre de compliment, c’est tout simple …Messaline (100)

MUSIQUEALLIANCE :  En parlant de public, comment as-tu trouvé l’ambiance du Korigan lors de votre passage ?

Eric Martelat : Bonne ambiance ! Les gens ont bien accueillis notre musique. Les «  premières fois » avec MESSALINE sont toujours les mêmes : comme on bouge sur scène et qu’il faut essayer de capter toutes les subtilités des paroles (jeux de mots etc…) en bref il y en a pour les yeux et les oreilles, le public est plutôt « spectateur » du concert… au 2ème concert et après avoir écouté les albums c’est différents : il chantera les refrains avec nous !

MUSIQUEALLIANCE : Pour Sale Temps, tu as eu un invité spécial en la personne de Christian Décamps. Comment s’est passé ta rencontre avec lui ?

Eric Martelat : Christian c’est un ami. Il y a vingt-cinq ans j’étais fan de ANGE, depuis 15 ans nous sommes amis, témoin de mariage réciproque… j’étais aux Beaux Arts lorsque je l’ai rencontré pour la première fois en 1991. Il jouait un spectacle en solo à Besançon. Je suis allé discuter avec lui après le show, il m’a filé son numéro de téléphone car je voulais faire mon diplôme de 5ème année des Beaux Arts en relation avec ANGE. Je l’interviewe donc après en 1994 pour mon diplôme, on sympathise ….à ce moment, je rentre comme dessinateur à la rédaction du magazine ROCKSTYLE en casant des caricatures de… ANGE ! Et quelques temps plus tard Thierry Busson, le rédac’ chef, embauche Décamps comme éditorialiste, le monde est petit ! Depuis on est vraiment pote ….

Messaline (109)MUSIQUEALLIANCE : Pour Callipyges, tu as même utilisé des extraits sonores du film (qui collent bien avec la chanson) Les galettes de Pont-Aven. Pourquoi avoir choisi de les intégrer à la musique ? As-tu eu un retour de Jean-Pierre Marielle sur la chanson ? (Rires)

Eric Martelat : On voulait faire un clin d’ œil à ce film pour deux raisons. La première c’est qu’effectivement mon texte et cet extrait du film sont un hymne aux fesses ! La deuxième c’est que musicalement la voix de stentor de JP Marielle sonnait super bien sur le pont musical du morceau. Ca apporte un plus à ce passage. Pour ce qui est du retour, non je ne pense pas que monsieur Marielle l’ai écouté …

MUSIQUEALLIANCE :  Et en continuant sur cette voie, comment te viennent les sujets des chansons ?

Eric Martelat : Le plus difficile quand on écrit les textes, c’est de trouver une histoire, une idée de départ. Le plus dur c’est de trouver un thème, un sujet qui puisse se développer sur quelques couplets, refrains. Pour moi, c’est ça le plus long ! Trouver une idée générale. Une fois que c’est fait, il y a déjà 40% du boulot qui est avancé ! Je lis plein de choses, des newsweek style « L’Express » ou des hebdos comme « le canard enchaîné » …. Les docs sur ARTE niveau histoire sont bien foutus et me donnent des fois le déclic.

MUSIQUEALLIANCE : Pour finir, pourrais-tu me dire quels sont les projets du groupe pour l’avenir ?

Eric Martelat : On va faire encore faire 5 dates d’ici l’automne dont 2 avec FORTUNATO et ROZZ puis on rentre en studio mi-novembre pour l’enregistrement du nouvel album ….Déjà ! En fait, la sortie l’année dernière d’« Eviscérer les Dieux » avec ce new line-up nous a électrisé (c’est plutôt bien pour un groupe de Hard Rock – rires!). Les week -end où nous n’étions pas en concerts on composait…Il y a eu une effervescence qui nous a stimulé et donc on arrive avec 10 nouveaux titres qu’on maquette cet été. Je n’en dis pas plus mais les compos seront dans la lignée du précédent avec un titre épique à la fin je pense … On va enregistrer avec Mika de FURIA au studio Sonovore de Mâcon, c’est lui qui s’occupera de produire le disque. Surveillez les bacs en avril 2015 !!!

Tous nos remerciements à Eric Martelat pour cette interview qui nous permet de mieux connaitre le groupe MESSALINE.

Messaline retouchée 2

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr