Next Event in:
+ +
1 day
0 hours
31 minutes
26 seconds

Hellfest 2014, live-report du deuxième jour

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

La journée du samedi 21 juin 2014, deuxième jour du Hellfest, a débuté après une bonne mais courte nuit bien réparatrice! C’est vrai que vu la grandeur du festival, les journées deviennent vite épuisantes…. Mais bon, on est là pour en baver et se faire plaisir et c’est ce qui compte……

On commence tout de suite les hostilités avec une surprise de taille : une avancée de scène pour le Mainstage 1! C’est la scène d’Aerosmith qui va se produire ce soir! Le problème, c’est que les photographes ne peuvent plus de ce fait accéder à la scène 🙁 Il nous reste uniquement la Mainstage 2 d’accessible…. La journée va donc être longue et dure… Quoi qu’il en soit, on commence à enchaîner les premiers concerts : Darkness Dynamite, Killers, Of mice and men et Lez Zepplin(le seul groupe féminin qui en plus, vous l’aurez compris de par son nom, reprend le répertoire de Led Zepplin!). Apres, c’est une légère pause repas et je continue avec une interview, celle du groupe Nightmare. Un groupe fort sympathique qui a plein de choses à dire. L’interview est visible ici-même ! Avant de repartir vers les concerts, je décide d’aller rendre visite aux tatoueurs du festoche. Une mention A+ pour Fabrizio Funelli, tatoueur de Bruxelles qui m’a fait mon premier dessin indélébile. Si vous n’avez jamais franchi le cap, je vous conseille de lui rendre visite dans son salon Funestik Tattoo dans la capitale belge, il est doué pour mettre à l’aise quand on ne sait pas trop à quoi s’attendre…

nightmare

Puis je retourne enfin à mes concerts, bien que je ne les aie pas perdu de vue, ou plutôt d’oreille car bien entendu ils sont omniprésents grâce à des écrans qui relaient les images et le son. C’est au tour d’un groupe de Los Angeles, Buckcherry. Très bon concert mené par une chanteuse charismatique, c’est la bonne surprise de ce début d’après-midi. Je retourne ensuite à mes interviews avec celle rapide de Dagoba. J’avais déjà fait une interview d’eux l’année dernière lors du Sonisphere d’Amnéville. J’avais eu Franky Costanza (interview disponible ici-même) à ce moment-là, cette fois-ci, ce fut au tour de Shawter. Malheureusement, elle ne dure pas très longtemps, car les questions les plus intéressantes venaient après leur concert… Mais no soucis, je les reverrai en fin d’année et on pourra remettre ça !! L’interview est visible ici. Et après cela, c’est le gros problème : je dois choisir entre la conférence de presse du groupe légendaire Deep Purple et le concert de Dagoba….. Bon, mon choix est fait, je commence par la conf’ et ensuite, j’essaierai d’aller faire quelques photos des marseillais avant qu’ils ne sortent de scène. Pour cela, rien de plus simple, il suffit juste de courir d’un endroit à un autre, ce que je ne cesse de faire depuis la vieille.

Hellfest 2014 (637)-MIX

La conférence commence, je n’assiste donc qu’au début pour avoir le temps de retraverser tout le Hellfest afin de shooter Dagoba avant la fin de leur concert, et voir ce que donne leur prestation. Tout bonnement incroyable la surprise que j’ai eu en les regardant ! Comme d’habitude, le public est déchaîné, mais cette fois-ci, c’est en puissance 10 !! Quand viennent l’heure du « circle pit » et du « Wall of Death », c’est tout bonnement ahurissant. De mémoire de festivalier, je crois bien qu’on n’avait jamais vu ça ! Quand Shawter a demandé au public de s’écarter pour le Wall, il a du se sentir comme Moïse ouvrant la mer… En effet, le public s’est séparé, mais sur TOUTE LA LONGUEUR DE LA SCÈNE !!!!!!!!! Je vous laisse imaginer le choc des rencontres entre le côté droit et le gauche à pleine vitesse, le public était là et participait comme jamais ! Sans aucun doute, DAGOBA vient de rentrer au Panthéon du métal…

Hellfest 2014 (1005)

Apres toutes ces émotions, d’autres étaient tout aussi attendues : voir les groupes mythiques qui ont bercés notre enfance, à savoir, Status Quo et Deep Purple ! Qui ne connait pas leurs tubes respectifs pour ne citer qu’eux In the army now et Smoke on the water ? Le public nombreux était là en tout cas pour entendre ces chansons en “Live” et ce fut donc chose faite. Incroyable de voir des groupes qui perdurent depuis tant d’années avoir autant de succès ! L’audience était pour le coup composée de jeunes, mais aussi de beaucoup de personnes de plus de 50 ans. Forcément, ces groupes nous rappellent notre jeunesse… Un grand moment de bonheur pour tous…

Et pour finir en beauté, deux concerts visuellement attractifs. Avec tout d’abord un autre groupe légendaire, Aerosmith, qui est donc venu faire son show pour notre plus grand bonheur. Un spectacle haut en couleur avec une fin qui nous permet de comprendre pourquoi ils étaient venus avec une si grande avancée de scène ! Jets de fumée, explosion de confettis, bref, du show à l’américaine comme on en voit trop peu en France ! Et enfin, pour conclure cette journée, Avenged Sevenfold nous à offert un concert tout aussi puissant que celui d’Aerosmith ! En pleine nuit, un spectacle visuel incroyable ! Avec explosion et flammes dans les quatre coins de la scène ! Magique !

Hellfest 2014 (2067)

Voilà, c’est ainsi que se termine cette incroyable deuxième journée sur le Hellfest…. Il ne me reste plus qu’à retourner à mon véhicule garé à plus d’une demi-heure de marche et de patienter pour sortir du village et retourner chez mes logeurs à 10 kms de là… La suite demain…

Hellfest 2014 (2075)

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr