Next Event in:
+ +
21 days
22 hours
31 minutes
6 seconds

Festival de Sziget, J-1

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

J-1, Dimanche.

Après un samedi qui se sera révélé une journée riche en péripéties pour vos serviteurs, c’est plus sereinement que le dimanche s’annonçait. Et en effet, ce fut une journée sereine. Nous qui espérions nous lever aux aurores pour profiter de notre Citypass (nous offrant les transports locaux gratuits, entre autres joyeusetés), la journée de la veille nous aura tant éprouvé (ainsi que la nuit ponctuée de campeurs alcoolisés et de musique non-stop) que c’est à l’heure du déjeuner que nous émergeons enfin. L’occasion de découvrir enfin les douches du camping – communes et avec leur lot de festivaliers peu pudiques, svp ! Qu’importe, à la guerre comme à la guerre, et on ne reniera jamais le plaisir d’avoir de l’eau chaude pour se laver dans ce qui est officiellement un camping, freestyle certes, mais de grand luxe.

Un petit déjeuner tardif plus tard, nous choisissons d’explorer davantage l’île. L’occasion de découvrir les autres lieux de camping, bien plus freestyle que le nôtre – pour faire simple, installez-vous où il y a de place entre les stands et les scènes -, mais qui n’auront pas démotivé les centaines de festivaliers qui y ont déjà dressé leur tente. Parmi eux, nous sympathisons d’ailleurs avec certains d’entre eux, dont un qui nous confesse avoir passé la nuit au poste de police hongrois à cause d’un mégot de joint trouvé dans sa voiture – les enfants, la drogue c’est mal, et les hongrois ne rigolent définitivement pas avec ça ! Un autre festivalier nous vantera les mérites du festival espagnol Rototom Sunsplash, nous donnant ainsi le nom de notre destination de l’été prochain.

Mis à part ces rencontres, on continue de s’étonner du soin apporté à la déco du festival : fausses méduses et parapluies éclairés dans les arbres, œufs géants où les festivaliers peuvent se reposer, terrasse de teck en bord de Danube agrémentée de hamacs, transats et sièges en pneus recyclés… Bref, le Sziget continue clairement de nous surprendre ! Et en attendant le début des hostilités demain, c’est au goût d’un mélange Palinka – Unicum (excellents alcools locaux) et au son des meilleurs standards pop/rock que nous achevons cette journée, les corps déchaînés sur la piste. Un juste préambule avant le lancement du festival demain. En attendant, bonne nuit tout le monde !

NicoH

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr