Parov Stelar Band en concert au Zénith : notre live-report !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Alors que le froid s’est enfin emparé de Paris, ce lundi 24 novembre était l’occasion de se réchauffer au son du Parov Stelar Band, qui s’emparait du Zénith pour l’occasion. Étant assez néophyte du groupe que j’avais manqué aux Solidays, c’est sur les conseils de Nicoz, un de mes compagnons du Sziget 2014, que j’ai profité de leur passage pour effectuer mon initiation. Et le moins que je puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu !

ParovStelar03

Mais avant de goûter aux sonorités de Parov Stelar, c’est la première partie Anakronic Electro Orkestra qui avait la tâche de chauffer la salle. Une tâche dont le groupe toulousain s’est acquitté avec brio, avec son style vraiment original (un peu trop par moments, peut-être) mêlant purs sons électro et instruments acoustiques. Certes, cette description rejoint celle que l’on pourrait faire du  Parov Stelar Band, mais dans le cas de Anakronic, la rupture entre électro et classique était par moments un peu brutale, au point qu’il était un peu difficile de se laisser aller à se déhancher. Mais encore une fois, cela n’enlevait rien à l’originalité et à la qualité du groupe, qui a su mettre les spectateurs en condition pour le plat principal : Parov Stelar Band.

Alors qu’on m’avait vendu Parov Stelar Band comme un groupe de pure électro, la surprise fut de taille en voyant débarquer sur scène six personnes, dont seulement une derrière son ordi (le fameux Parov Stelar, donc) ! Les cinq autres étaient réparties entre batterie, guitare, chant, saxophone et même trompette ! Une première surprise qui fit rapidement place à une seconde lorsque le groupe entama son premier morceau. Moi qui m’attendait à de l’électro pure, c’est en fait un mélange réellement homogène entre jazz et électro qui m’est parvenu aux oreilles, ensorcelant le reste de mon corps qui, comme l’ensemble des spectateurs, n’a mis que quelques secondes à se déhancher au son du groupe. Dans le genre claque, on se pose clairement là !

ParovStelar01

Et cela n’était que la première sensation d’un concert où, en deux heures, le groupe a su montrer l’étendue de son talent sur scène. Pour preuve, l’ensemble des spectateurs gagné par la fièvre et qui n’aura cessé de faire littéralement trembler le Zénith tout entier deux heures durant ! Normal tant le groupe de Parov Stelar maitrise son rythme à tous les niveaux, alternant les morceaux d’électro-swing avec d’autres de pure électro ou encore d’autres de pur jazz où saxophone et trompette s’en donnent à cœur joie ! A ce titre, on accorde d’ailleurs une mention au trompettiste et au saxophoniste, véritables show-men en puissance dont le moindre instant de solo ou duo vaut son pesant d’or. Enivrant, tout simplement ! Et ce n’est pas la salle comble du Zénith qui nous dira le contraire tant même les spectateurs hors fosse s’étaient quasiment tous relevés de leur siège pour se déhancher au son du groupe. Le genre de vision qui donne la pêche et confirme qu’on assistait là à un grand moment musical !

Un moment qui a su se prolonger en fin de concert avec un discours de remerciement touchant de Parov Stelar, et surtout un rappel enflammé qui clôturait en beauté cette soirée magique. Pour l’heure, et en attendant impatiemment leur prochain passage, on ne dira qu’une chose : bravo et merci, Parov Stelar Band !

Également un gros merci aux équipes du Zénith et de Caramba Spectacles !

Site officiel de Parov Stelar

Site officiel de Anakronic Electro Orkestra

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr