Next Event in:
+ +
0 days
1 hour
26 minutes
28 seconds

Eluveitie, Arkona et Skálmöld à la Kulturfabrik de Esch : Notre Live-report

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Le mercredi 3 décembre 2014 fût encore une soirée placée sous le signe du métal à Esch-sur-Alzette. Cette fois, le métal est venu mettre le feu à la Kulturfabrik de Esch.

Skalmold13

Björgvin Sigurðsson de Skálmöld

La soirée a commencé à 20h avec le groupe islandais Skálmöld qui a réussi à réchauffer l’atmosphère par ce temps si froid. En effet, très facilement, les membres du groupe ont réussi à animer la salle portée par leur guitariste et chanteur Björgvin Sigurðsson.

Ils ont interprété certains de leurs titres phares comme  l’excellent Meô Fulgum ou Að vetri de l’album Með vættum ou encore Gleipnir de l’album Börn Loka’.

On peut dire que ce premier groupe a réussi à animer la salle.

Arkona6

Masha Scream de Arkona

Vers 21h, c’est le groupe russe Arkona qui a mis la salle en ébullition. En interprétant des chansons comme Zakliatie ou Slavsia,Rus’, Masha Scream (Maria Arkhipova) a réussi à faire danser « à la russe » une partie de la salle ! C’était assez incroyable à voir. D’ailleurs la salle était complètement remplie !!!

La chanteuse s’est souvent adressée au public ce qui a créé une véritable interaction. Mais face à elle, les regards se sont souvent retrouvés sur le musicien Vladimir Reshetnikov qui jouait, entre autre, à certains moments de la cornemuse.

Eluveitie22

Chrigel Glanzmann de Eluveitie

Enfin vers 22h20, le groupe suisse Eluveitie est entré en scène.

Le groupe est original dans le sens où il utilise des instruments de musique traditionnels d’origine celtique ou gaulois tels que les flûtes, la cornemuse, le violon, la Vielle à roue, mandore …

Les paroles de certaines chansons sont d’ailleurs écrites en helvète, reconstitué ou retranscrit depuis des inscriptions d’époque. Mais le groupe tend à utiliser davantage l’anglais dans ses chansons.

D’ailleurs fiers de leurs origines, le nom du groupe signifie ‘Je suis l’helvète’ en gaulois helvète.

Le groupe a joué les meilleures chansons de leurs albums comme Omnos de leur album Evocation I – The arcane Dominion (2009) ou encore Quoth the Raven de l’album Everything remains (as it never was) de 2010.

Eluveitie17

Anna Murphy de Eluveitie

Lorsqu’Anna Murphy prend la parole pour chanter The Call of The Mountains, elle met la salle de la Kulturfabrik en effervescence. En effet, elle demande au public si elle doit la chanter en allemand, en français ou en anglais. Le choix du public s’est porté sur le français. C’est donc avec entrain qu’elle a entonné L’appel de la montagne !!!

 

Chrigel Glanzmann changeait d’instruments continuellement et le son se mélangeait agréablement avec ceux des autres membres du groupe (violons, cornemuse, …). Mais Chrigel sait aussi parler au public. Comme il l’a précisé nous étions à un concert de métal et il a encouragé le public à danser le pogo en demandant à ce que cela se fasse au milieu de la salle uniquement et en conseillant aux autres de se mettre un peu de côté 😉 . Certains spectateurs ont même effectué des slams.

Pour le final, le groupe Eluveitie a fait appel au musicien Vladimir Reshetnikov du groupe russe Arkona pour qu’il se joigne à eux avec sa cornemuse afin de nous interpréter Inis Mona de l’album Slania . Pour ceux qui ne connaissent pas cette chanson, sachez que c’est la reprise de la célèbre chanson Tri Martolod (Trois matelots) qui est une chanson traditionnelle bretonne.

Cette soirée fut vraiment exceptionnelle tant au niveau de la musique que de l’ambiance. De plus ce mélange de folk métal  et de pagan métal fut une véritable réussite.

 

Notre galerie de photos du groupe Skálmöld

Notre galerie de photos du groupe Arkona

Notre galerie de photos du groupe Eluveitie
Merci à Céline Suel de la Kulturfabrik

 

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr