Copernic + The Coyotes’ Dessert + Rescue Ranger W/ Page Hamilton au Korigan

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Copernic-2Dernier grand concert d’été au Korigan avant de faire le break des vacances estivales. L’occasion pour le public de voir les travaux d’agrandissement opérés dans ce temple du rock’n’roll aixois. La salle à quasiment doublé sa capacité d’accueil et ce n’est pas fini…..

Premier groupe rock à se produire, Copernic nous offre 35 minutes de rock pur et dur dans la grande tradition du rock’n’roll. Effectivement, ce soir il ne s’agit pas de métal pour une fois. Des morceaux bien orchestrés qui nous prouvent ce dont sont capables ces 4 garçons. Et un rythme incroyable, véritable speed rock endiablé. Rien de tel pour chauffer une salle bien remplie de connaisseurs et d’amateurs du groupe. Tout le monde est ravi et le fait voir. La soirée s’annonce terrible dès les premiers morceaux…… Et je ne vous parle pas du final de Copernic dans un genre celtico-rock entraînant et percutant à 200%. Un très grand moment dans le genre !

The Coyotes' Dessert-17

Après un petit entracte pour changer les instruments et pouvoir se restaurer grâce à la présence du food truck présent ce soir là, l’heure est venue d’écouter le second groupe. The Coyotes’ Dessert nous offre du rock plus “bourrin » et moins speed que Copernic. Ça change mais c’est tout aussi bon. Les marseillais savent imposer leur style et combler eux aussi le public qui ne demande que ça. Retenez bien leur nom, on retournera les voir dés que possible! The Coyotes’s Dessert, ça ne s’invente pas, comme leur excellente musique qui a entraîné la foule pendant plus d’une demi-heure également.

Rescue Ranger w- Page Hamilton-51

Puis le point d’orgue de la soirée est arrivé. RESCUE RANGER, est dans la place ! Accompagnés pour l’occasion du chanteur et guitariste Page Hamilton du groupe Helmet. Autant vous dire que l’ambiance était puissante la fosse du Korigan ! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut profiter d’une telle pointure sur scène pour nous éblouir. Un régal pour les oreilles. Une soirée que l’on est pas prêt d’oublier. Page est un véritable virtuose de la guitare et franchement, pouvoir l’écouter en live est une pure merveille que le public n’est pas prêt d’oublier. Speed et bourrin à la fois, sorte de fusion entre les deux groupes précédents. Jouissif. Par moments, Page aime nous faire saigner des oreilles en appuyant fortement sur des notes très, très hautes. Bravo l’artiste. L’assistance est ravie et le prouve en commençant à danser sévère, avec en prime quelques pogos prouvant que tout le monde est ravi.

Une fois de plus, le Korigan nous a offert toutes les couleurs du rock’n’roll. Soirée à refaire d’urgence ! Vivement la rentrée qu’on remette ça, avec en prime une trés grande salle une fois les travaux terminés! Mais nous vous en reparlerons en temps voulu….. Bon été à tous, et Stay Rock my friends……

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr