Hellfest 2016 : Jour 2

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Pendant trois jours, les visiteurs de Clisson ne dorment pas à cette époque de l’année. Un seul mot d’ordre Rock !!!!!! On attaque donc dès le matin par un groupe toulousain sur la Warzone entièrement repensée pour éviter les problèmes d’étouffement de l’année dernière notamment pendant le concert de Body Count. Dirty Fonzy déménage  et le public est conquis d’entrée de jeu. Bravo  à eux. A peine onze heure et les pogos commencent déjà, ça ne peut augurer que des bonnes choses pour cette journée!

Les Sales Majestées_yanickruf 007Nouveau concert à la Warzone, Les Sales Majestés. Du pur délire pour ce groupe punk qui chante en français et s’attaque à tous les fais de société qui dérangent à l’heure actuelle. Le public est déchaîné et ne pense qu’à une chose, slammer jusqu’à la scène et retourner dans la foule pour recommencer. Comme quoi le punk rock fait des adeptes. Jamais encore je n’avais vu autant de slammeurs en même temps. C’était discontinu tout au long du concert ! Incroyable….

Et nous continuons notre aventure avec une rencontre avec nos amis les Sticky Boys au stand SP Custom. Suivi d’une autre avec  ADX venu spécialement faire la promo de leur dernier album, Non Serviam, sorti en début de mois. Autres rencontres, Loïc Le Pape, créateur du guitares et bien entendu notre hôte sur le salon Jeremy de SP Custom.

Après tout ça, retour aux mainstage pour voir Foreigner envoûter son public. Quarante ans de succès et toujours aussi bon ce groupe. On aime et on en redemande.

Foreigner_yanickruf 054

Après un tour rapide à la conférence de presse de Sixx:A.M., je reviens vers la scène pour le concert de Sick of it all et juste après Foreigner, on peut dire que le contraste est terrible !!! Extrêmement bourrin, le groupe à ses fans, mais ce ne sont pas les mêmes. Super prestation pour eux aussi, donnant lieu à des wall of death, circle pit et autres pogos endiablés.

Et on retourne ensuite vers un peu plus de douceur avec une leçon de guitare par l’expert en la matière, Joe Satriani. Un concert entièrement instrumental comme toujours mais qui n’en reste pas moins rythmé, ce qui plaît au public. Belle performance orchestrale en tout cas pour ce guitariste hors norme qui devait certainement gratter avant de savoir marcher….

Pour continuer, Disturbed relance à nouveau du bourrin mais allant tout de même vers le soft en reprenant Sound of Silence de Simon & Garfunkel avant de passer le relais à Within Temptation, un groupe fort attendu à priori, ils joueront un duo avec une partie de Sixx:A.M. Très fort ! Ils étaient donc eux aussi très attendus, Within Temptation à réellement bien assuré le show. Pyrotechnie, projections sur écrans, et Tarja en invitée surprise le temps d’une chanson, on ne pouvait guère rêver mieux…..

Within Temptation_yanickruf 091

On écoute ensuite Bring me the Horizon depuis la file d’attente des photographes car on ne veut surtout pas manquer les prises de vue du concert suivant. Toujours égal à eux même, il nous offrent le meilleur de ce qu’ils savent faire, du gros son comme on dit dans le milieu musical. Ça se laisse écouter et nous entraîne autant que le public. Heureusement que l’on a les écrans géants pour en profiter tout en observant attentivement le montage de la scène de…… Twisted Sister !!!!!!!

Twisted Sister_yanickruf 070

Ah Twisted Sister, quel bonheur de voir enfin en live ce groupe mythique des années 80. Bon que penser tout de même quand Dee Snider, leader du groupe, annonce qu’ils ne sont pas comme Scorpion et les autres, et qu’il n’y aura rien après la tournée d’adieu, quand on sait que cet été il sort un album solo ? De retour l’année prochaine pour nous le présenter et trouver cette occasion pour nous remettre du Twisted ? Quoi qu’il en soit, la prestation scénique est incroyable et il y a une réelle interaction avec le public, ce qui est trop rare de nos jours avec les mises en scènes millimétrées. Un véritable bonheur en attendant qui atteindra son apogée avec l’intervention de Phil Campbell, guitariste de Motörhead venu rendre un ultime hommage à Lemmy…. Je pense que tout le monde a versé une petite larme, comme pendant le feu d’artifice grandiose en son honneur avec les meilleurs tubes du groupe en fond. Jouissif avec a la fin un RIP LEMMY géant en feu d’artifice. Incroyable. On ne peut que féliciter les organisateurs pour cet hommage encore jamais vu….

Fin de cette seconde journée extrêmement bien remplie… plus qu’une avant de repartir avec la tête pleine de souvenirs…..

L’intégralité des photos en HD se trouve ici

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr