Z FAMILY : Le mistral s’abat sur le Cherrydon !!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
Le vendredi 15 septembre s’est tenu l’évènement « MONSTERS OF GRUNGE » au Cherrydon (à La Penne sur Huveaune 13), avec Z FAMILY en ouverture et WHO’S HEAD CREEPS ?
L’organisation de l’évènement, était impeccable grâce à Christian Imperato, et les proprios des lieux, et c’est avec amusement que j’ai découvert cette salle à l’ambiance lounge de concert où le pogo n’est qu’un art barbare révolu, où l’on peut s’assoir, écouter des bons groupes avec un cocktail de la mort alcoolique embroché par une paille dans la main !
La scène était tout simplement idéale, et le barman du son (car l’ingénieur-son était derrière le bar) à optimisé le tout pendant les balances, sous la constellation du Thrash metal.
Z FAMILY a visiblement des racines bien ancrées dans le Thrash, car le son qu’ils envoyaient pendant les balances en était imbibé de A à Z ! Et d’ores et déjà j’avais hâte que le concert commence.
La foule a déferlée dans la salle vers 20h, et les adorateurs de la sainte Bibine commençaient déjà à assiéger le bar. L’ambiance était cool, ceux qui avaient réservé leurs places en avance n’avaient pas à s’inquiéter, et étonnamment ces braves gens avaient l’air d’avoir la vingtaine tout au plus, à mon plus grand étonnement. Mais ceux qui ont pris le risque de venir sans réservation étaient armés de pizzas, et ont tous pu trouver où s’assoir.

Puis le moment était arrivé : la Z Family a débarqué, et tout le monde (à part les petits jeunes bien assis devant) s’est avancé vers la scène,afin de mieux profiter du gros son de Mr.Z et de ses zicos. Contrairement aux balances, le Thrash n’était plus audible, mais les chansons de leur 1er album « Chapter I : Born from noise » envoyait du lourd pour le plus grand bonheur du publique. L’ambiance était électrique, les effets de lumière donnaient du peps et un gros côté métal au groupe et s’accordait parfaitement au son ! Pendant que certains headbanguaient, se retenaient de pogoter de toutes leurs forces et que certaines bavaient en admirant le beau Pedro Killmister alternant le chant mélodique à la 3 Doors Down (mais avec des testostérones en plus) avec le chant guttural de haut niveau, Z et Mathieu faisaient le grand jeu, faisant cracher les tripes à leurs guitares tout en étant parfaitement synchro !

 

    

Loïc Bertrand était juste impressionnant avec son jeu de basse rapide et précis, et Benjamin Surrel déchainait un véritable enfer rythmique sur la salle, ce qui donnait une consistance monstrueuse au tout, pour le plus grand bonheur des headbangueurs ! Enfin, Z Familly à fini sa prestation avec « Chapter II : Origin », leur tout dernier album, tout aussi puissant que le 1er !
 Après le changement du décor, c’était aux WHO’S HEAD CREEPS de passer. Composé de Bruno ROVIRA au chant, THOMAS TIBERI à la guitare et PASCAL BLANC à la basse (mercenaires au talent reconnu par les pros), et de GUILLAUME DUPRE (batteur fondateur d’ETHS). Au menu : Alice in Chains, Mudhoney, Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden et d’autres des années 70-80, pour le plus grand bonheur des trentenaires et plus. Leur technique musicale et vocale a clôturé la soirée de manière posée et sympathique.
Remerciements spéciaux : Christian Imperato pour son accueil
Z Familly pour l’alcool (à boire avec modération)
Ingride Sperle (Roar renegade)
Michael Lindner (qui nous a gentillement permit d’utiliser ses photos! 🙂
Live-report de notre rédacteur W.L.J. Photos Michael Lindner
Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr