Le Sonisphère 2013 comme si vous y étiez… 2/3

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Voici donc la suite de mon périple en territoire métal du 8 juin 2013 à Amnéville (57), où se déroulait l’édition 2013 du festival de hard-rock connu sous le nom de Sonisphère….

Apres deux interviews sympathiques avec tout d’abord Franky Costanza de DAGOBA et ensuite les belles musiciennes de Cruficied Barbara, l’heure était venue pour moi de retourner du côté des scènes. Je me prépare donc pour le prochain concert : Amon Amarth ! Et là, que vois-je sur le plateau ? Un drakkar !!!! Rien de moins que ça ! Il fallait bien ça pour nos vikings pour emmener le public vers un 7eme ciel bien mérité. Le groupe est une vraie tuerie sur scène ! La voix gutturale du chanteur suédois Johan Hegg, nous fait frémir. Ils entament leurs plus grands succès pour le plaisir de chacun. La foule est subjuguée et chante tout ce qu’elle peut ! Un des moments extrêmement fort de ce festival. S’ensuit un autre moment fort, le très attendu groupe anglais Motörhead. Plus la peine de présenter aux fans Lemmy Kilmister, le chanteur et guitariste fondateur du trio infernal. Leurs chansons sont elles aussi connues de tout le monde ! Le point d’orgue de leur prestation sera l’avant dernier titre, Ace of Spades (L’as de pique), qui déclenchera dès les premières notes un pogo (danse dans laquelle tout le monde se jette les uns sur les autres) incroyable dans lequel je fus pris quelques instants avant de pourvoir m’enfuir et profiter du spectacle !

Amon Amarth (32)

Les gros groupes continuent ensuite leurs passages avec In flames (décidemment la Suède est à l’honneur cette année !). Un concert très « bourrin » lui aussi, c’est ce qui était prévu, c’est ce que nous avons eu. Un excellent moment une fois de plus. De même avec Slayer qui a enchainé sur l’autre scène. Changement de registre avec ce groupe américain, mais pas de sonorité ! Toujours les mêmes styles d’accord, solo de guitares,…. Encore des musiciens qui nous viennent tout droit des années 80, puisque comme beaucoup d’autres présents lors de ce SONISPHERE, il s’agit de vieilles formations et des valeurs sures qui plus est. Ce n’est pas le public qui dira le contraire. Des groupes mythiques se succèdent donc les uns aux autres pour nous en mettre plein les oreilles. Avec la nuit qui tombe en ce samedi soir, la musique commence légèrement à changer et devient beaucoup plus « électro » quand, au changement suivant, nous avons droit au best of de Korn, des américains eux aussi, qui possèdent un look incroyable ! Entre dreadlocks, ces coupes de cheveux afro, pour certains et des maquillages à la Kiss pour d’autre, la musique est toujours endiablée et les spectateurs tout autant participatifs que toute la journée. Tout le monde est survitaminé !

Motorhead

Et cette journée se terminera en beauté avec les célébrissimes Limp Bizkit, connus et reconnus à travers le monde surtout du grand public depuis leur participation à la bande originale du film de John Woo, Mission Impossible 2 ! Une musique assez originale puis qu’il s’agit d’un mélange de rap et de métal. Incroyable que cette fusion des deux genres nous donne quelque chose d’aussi fluide et captivant sur scène ! Et voilà donc la première journée qui s’achève… Il est plus d’une heure du matin et une autre dure journée nous attend le lendemain…. Un peu de repos ne fera donc pas de mal pour se préparer à la suite…..

IMG_4710

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr