Rencontre avec… Poste 942 pour leur album Long Replay

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail
The Wilde Boar Poste 942 is back with Long Replay !

 Au début du mois de février de cette année 2019, une comète tomba des cieux, et le chiwawa-vampire haineux scanda par des hululements étranges et stridents la bonne nouvelle : le saint sanglier est de retour avec Long Replay, un Long Play refait à neuf, remodelé, plus heavy, plus cochonou whyskey que jamais ! C’est pour cette occasion mais aussi pour le retour des hostilités des concerts lives que moi, votre humble serviteur W.L.J, me suis rendu au grand sanctuaire du rock’n’roll dans les champs fertiles du Var afin d’interviewer les incontournables du POSTE 942.

 

1) Qu’est-ce que le Long Replay?

 Seb (guitare) : C’est une réédition de notre premier album LONG PLAY avec des titres bonus mais c’est surtout l’acte de consolidation de notre line-up avec Bruno à la guitare et Fred à la batterie ! Cela fait des années que j’attendais ça. Une line-up solide, fait pour durer.

2) Pourquoi avoir changé le solo de 49.3?

 Seb (guitare) : Il n’y en avait pas sur le titre originel mais quand Bruno est arrivé pour nous coacher et nous enregistrer LONG PLAY, il nous a proposé ce solo sur une maquette. Ce solo nous a marqué car c’était quelque chose que je ne pouvais pas jouer, clairement. Quand nous avons proposé à Bruno de nous rejoindre en tant que musicien, c’est logiquement la première chose que je lui ai demandé, de refaire ce putain de solo sur 49.3, c’était le premier titre sur lequel on a démarré une nouvelle page du POSTE 942, tous ensemble. Un titre avec une telle énergie avait besoin d’avoir un solo de guitare qui apporte un peu plus de gomme à cette chevauchée mécanique.

3) Pouvez-vous raconter l’histoire derrière la composition de Kill the Princess? Est-ce que c’est un symptôme d’apparition de morceaux plus heavy?

 Seb (guitare) et Bruno (Lead guitare) : Ce titre fait d’abord référence à tous ces groupes qui font des caprices de stars lors de petits concerts locaux devant 20 personnes !!! Et pas seulement des groupes, aussi des exposants pour des festivals… Tu n’imagines pas combien ils sont légions ! J’ai eu droit à quelques soirées mémorables où de petits merdeux finis à la pisse jouaient les rock-star devant personne, sauf nous ! Je n’arrive pas à croire que passer toute une soirée dans un fourgon loué à un pote comme si c’était un tour-bus avec des pass « VIP » puisse être un rêve. Plutôt qu’à boire des coups au bar avec ceux qui sont présents !!! Bref.  Tous ces connards, on les détruira avec le temps. Le temps efface les « cons ».

Kill The Princess est peut-être plus « heavy » en accord avec le son de Bruno justement. C’est vraiment le reflet de ce que seront les prochains titres. C’est à dire un travail collégial. Un qui apporte une idée et tout le monde rebondit dessus. C’est un réel plaisir et une chose rare d’être dans un groupe où les choses se passent simplement et de façon efficace, au service du morceau, on ne l’a pas mis là en fin de disque par hasard ! On ouvre avec un vieux titre « revisité » par Bruno au solo et on finit par un nouveau qui affirme Bruno comme membre à part entière, et tout le monde peut l’entendre ! La suite au prochain album !

4) Quelle est la part de chacun dans la composition des morceaux? Quelles sont vos inspirations?

 Seb (guitare) : C’est un peu la même chose à chaque répétition, on joue notre set et ensuite on boit des coups, et ensuite on propose de nouveaux trucs, qu’on travaille tous ensemble, c’est vraiment sans stress, très ouvert, pas d’ego, on essaye, on se fait confiance, on a tous de très bonnes oreilles ! On sent bien quand c’est bon ou pas.

Pour les inspirations je ne sais pas trop. J’écoute toujours plein de zique, toute la journée, j’aime partager mes goûts musicaux (MY STONER & CO) après je sais ce que je peux faire à la gratte, à quoi je suis bon. Je compte beaucoup plus sur les autres qu’avant. J’ai passé 20 ans à trouver des gars avec qui ce ne soit pas la prise de tête après 6 mois de répet’ alors j’en profite. Je pense qu’on sait qu’on vit un truc assez unique, on s’entend super bien, et j’en profite, ça m’inspire et je ne veux surtout pas que ça s’arrête ! 2019, c’est l’année du SANGLIER !!! Laissez-nous passer ! Chaud devant !

Bruno (Lead guitare) : En ce qui me concerne je suis fan absolue d’Ozzy Osbourne et de Zakk Wylde. J’adore les guitaristes des années 80 avec leurs soli mélangeant mélodie et shredd à grand renfort de délais et chorus.

Seb Usel (Chant) : En règle générale on part d’un riff de guitare, j’essaie alors d’improviser une idée de chant et au fur et à mesure on essaie de structurer le morceau, tout le monde participe ou émet une idée, on l’essaie et si ça marche, on garde ! L’idée c’est que tout le monde est libre au niveau de son instrument. Pour l’inspiration, j’aime des groupes comme Faith No More, Soundgarden, At The Drive In, Fugazi, Motorhead, Pantera pour ne citer que eux mais y’en a plein d’autres.

5) Pensez-vous que poste 942 prend de l’ampleur? D’après vous, est-ce que le post-rock stunner est bien représenté en France?

 Seb (guitare) : Je ne sais pas si on prend de l’ampleur, mais on y travaille depuis des années donc je vois ça comme une suite logique.  Avec mon petit label 100 %BIO « BeerBearBoar Prod. » Nous avons réalisé 5 CD et une clé USB en 6 ans, c’est énorme ! Nous avons eu +110 chroniques, +200 passages radios… on ne va pas s’arrêter là ?! Nous avons la dalle et notre prochain album le montrera bien.

Poste 942 n’est pas un groupe de « rock stoner ». C’est un groupe qui reste difficile à étiqueter et c’est voulu ! Nous avons décidé de rester les plus « ouverts » possible. Avec Seb, nous sommes des fans FAITH NO MORE et de Mike Patton en particulier. C’est dans nos gènes. Nous voulons faire ce que l’on veut, comme on veut, avec qui on veut, sans se soucier d’être dans un « style » particulier. On veut jouer la musique qu’on aime, sans se prendre la tête. Avec ce côté FUN que je trouve manquant dans la musique en général alors que le ROCK est FUN depuis son origine. C’est inscrit dans ses gènes ! Ce sérieux affiché dans la plupart des groupes me cassent les couilles. On passe notre temps à rigoler et à « jouer » ! C’est bien le mot non ? Pourquoi s’afficher et poser comme des blaireaux qui pensent avoir inventé la poudre ? J’ai pris le parti de m’amuser, avant tout.  Tout en proposant une musique sincère, qui sort des tripes sérieusement.

En ce qui concerne le milieu de « stoner » en France et comment il est représenté, je m’en bas menu. Ça ne m’intéresse absolument pas. Comme tous les milieux, ils restent très fermés, il faut toujours montrer patte blanche, tout ce que je ne supporte pas. J’arrive de nulle part, j’ai envie d’aller n’importe où, sans payer ma place, ni devoir à quelqu’un mon entrée, mon ticket mon « multi-pass ». Je ne suis d’aucun milieu, sauf celui de ma classe, populaire. « Laisse-moi passer » c’est mon crédo. Tu me fermes la porte ? Je casse la fenêtre ou j’entre par le toit. « Laisse-moi passer ». Tu fais semblant de ne pas me voir, ne pas m’entendre ? Je vais te donner des hémorroïdes tellement je serai présent autour de toi ! ahah Et tu auras mal au fion crois-moi !

 

6) Fred Charles d’après vous, quelles sont les caractéristiques les plus importantes chez un batteur? Sébastien Usel, pour toi, qu’est-ce qui définit un bon frontman ? Est-ce qu’il y a une différence entre vos postes dans 942 et ce que vous faisiez avec vos autres groupes?

Fred (Batterie) : Il n’y a pas trop de différences entre mon poste dans 942 et ce que je faisais dans les autres groupes si ce n’est le côté moins bourrin, moins métal.

Le travail reste le même en terme de composition ou d’arrangement.

Le groupe me laisse m’exprimer librement, même sur les anciens morceaux du précèdent album, même si je me suis attaché à garder le fil conducteur sans dénaturer les morceaux qui n’en n’avaient de toute façon pas besoin…

Seb Usel (Chant) : Pour moi, un vrai chanteur se doit d’avoir une personnalité, ça doit se sentir dans sa manière de chanter, dans son attaque, dans son intention ce n’est pas une question de technique mais d’envie. J’entends beaucoup de bons groupes mais peu de chanteurs qui m’inspirent ou qui me fassent vibrer, à part le chanteur de FLAYED, il est vraiment bon. Ce que j’aime dans POSTE c’est la liberté de chanter comme je l’entends, j’avais un autre groupe avant ou j’étais libre de la même manière mais musicalement je m’éclatais pas autant.

7) Comment décririez-vous l’état d’esprit de Poste 942 ? 

Fred (Batterie): Une bande de potes, même plus que ça…des frères.

Ce groupe possède un lien très fort entre ses membres, même si mon intégration a été dure pour moi, de par mon côté réservé, ils ont su me mettre à l’aise et il est évident que le live, que nous avons fait un peu plus d’un mois après mon arrivée, m’a fait le plus grand bien.

Ces mecs sont de grands malades, difficile de garder son sérieux, mais lorsqu’il s’agit de bosser, tout le monde se sort les doigts.

En bref, de la déconnade, des clashs (dans le sens chambrage du terme) mais des travailleurs acharnés pour pouvoir vous donner le meilleur de poste…

Bruno (Lead guitare) : Alors avec ce groupe, c’est le pied total car je suis avec de vrais musiciens et non des instrumentistes. Tout le monde est au service de la musique sans ego ni prise de tête. Je pense que notre seule envie dans ce groupe et de témoigner de notre amour pour cet art et à notre humble niveau, essayer de porter le flambeau de tous ces immenses groupes et artistes qui ont fait la musique.

Seb Usel (Chant) : L’état d’esprit dans POSTE ? C’est une famille, une tribu, on met notre ego dans la musique pas dans les rapports humains, il y a des meneurs mais ils servent le groupe ce n’est pas une dictature, on a tous notre rôle et puis très franchement on se poile, on se vanne, on est tout le temps en train de déconner mais quand ça joue, ça joue. J’adore ces mecs aussi bien musicalement que humainement.

8) En quoi la phobie des sangliers porte préjudice au groupe ?

 Seb (Guitare) : Je crois que tu te trompes de mot ! « Porter préjudice », cela voudrait dire qu’il est « nuisible ». Notre mascotte sanglier nous apporte la joie, le bonheur et le bien être ! Je vis au milieu de la forêt. Je vois régulièrement des sangliers sauvages, ils font partie de mon monde, vraiment. La plupart de mes potes en ont croisé en venant ou en repartant de chez moi ! Donc, je me suis dit très tôt que cet animal représenterait notre mascotte, et on va le décliner de plus en plus, comme Eddie, la mascotte d’Iron Maiden. Cet animal a un potentiel de dingue, je l’adore (sauvage ou en pâté maison). Pour ça, on travaille régulièrement avec Erick Gonzaga, jeune tatoueur mexicain, depuis 5 ans. Bientôt un nouveau projet va voir le jour, en accord avec notre LONG REPLAY….

Bruno (Lead guitare) : Ce que je déplore c’est qu’en France par rapport à d’autres pays, il y a cette espèce de jalousie quand quelqu’un entreprend et arrive à avoir des résultats. Je suis très heureux quand tel groupe ou tel artiste arrive à faire des trucs et avance dans sa carrière. Cela me motive. Je pense que si les musiciens, de façon générale, pouvaient être plus solidaires, cela serait bénéfique pour tout le monde.

9) Est-ce qu’il y a des dates de concert d’ores et déjà fixées pour 2019 ? Est-ce qu’il y aurait un possible « professionnalisation » du groupe ?

 

Seb (guitare) : Oui nous avons de beaux projets pour cette année niveau concerts !!! Il va y avoir du SPORT ! Le 23 mars notamment à Marseille, un Monster Show à l’américaine avec des cascadeurs, des Monster Truck, de belles pépés…  7000 personnes attendues, ça va être le FEU !

Je poste mon dossier SACEM cet après-midi donc oui, j’espère que la « professionnalisation » nous apportera un peu de thune, après des années à en avoir perdu à ne plus compter, voici venu le temps de la récolte ! Enfin… IT’S A LONG WAY TO THE TOP (IF YOU WANNA ROCK ‘N’ ROLL)

+ I WANNA KILL THE PRINCESS!!!

Long Replay est un album qui s’écoute en boucle et Poste 942 est un groupe fantastique en live. N’hésitez pas à acheter leur album (qui comme son prédécesseur Long Play risque de se retrouver rapidement en rupture de stocks) et à stalker en mode chiki briki leur chaîne youtube, leur page facebook, ainsi que leurs concerts !

Que Meat Loaf soit avec vous !

W.L.J

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr