Alice Cooper en concert à Marseille : notre live-report

Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

Septembre 2019 marquera le retour en France d’Alice Cooper. Une tournée mondiale intitulée Ol’ Black Eyes Is Back durant laquelle l’artiste à choisi 3 villes dans l’hexagone pour présenter son show. Marseille, Bordeaux et Paris. Nous avons eu l’occasion de voir le concert de la capitale du Sud et voici notre ressenti.

C’est donc le mardi 3 septembre qu’a eu lieu l’évènement. Tout a commencé par une première partie orchestrée de main de maître par les américains de Black Stone Cherry. Un groupe percutant qui nous a offert une prestation d’une dizaine de leurs meilleurs titres. Ça déménage et c’est bon de commencer la soirée avec ce genre de groupe. Le public nombreux du Dôme fût vite conquis !

Puis, après un entracte le temps de finir de monter le décor de la star, le show a commencé ! Comme toujours un immense rideau nous cachait la surprise qui nous attendait. Une fois l’intro passée, on a attaqué directement avec Feed my Frankenstein ! Direct dans le vif du sujet, c’est top. Et là, on découvre en même temps la scène incroyable ! Un château nous attend (celui de Frankenstein forcement !). Autant vous dire que pendant les 2 heures du spectacle on aura vu Alice et ses musicos se promener sur les remparts plus d’une fois, permettant à tout un chacun de bien pouvoir profiter du show. Incroyable comme toujours ! Et en parlant des musiciens qui l’accompagnaient, on a pu reconnaître l’excellente Nita Strauss connue pour sa participation dans le groupe The Iron Maidens qui reprenait les titres des anglais d’Iron Maiden. Elle est survoltée et apporte un sérieux plus au concert. Belle performance.

Coté titres, on aura bien entendu eu droit aux plus grands d’Alice Cooper. No more Mister Nice Guy, Poison, Eighteen, et pour finir, comme toujours, School’s Out. Pour ce dernier, depuis 2 ans le groupe à modifié et intégré du Pink Floyd au moment de la présentation des membres de la troupe. Excellente version que l’on aime entendre sans se lasser.

Bien entendu, on aura vu le chanteur se faire guillotiner, un bébé géant venir l’attaquer, de même qu’un jeune Frankenstein, une mariée fantomatique, bref, que du bonheur visuel. Un show à la hauteur de ce que l’on attend toujours de lui. C’est vraiment toujours un merveilleux moment que de le voir en live. Le public marseillais ne me contredira pas au vu des réactions après le gala. Tout le monde fut ravi et nous sommes heureux d’avoir pu vous faire profiter de ce moment incroyable avec ce live-report et la galerie de photos accessible ici-même.

 

Nous remercions HIM-Media et GDP pour nous avoir permis de vous faire ce compte-rendu.

Facebooktwitteryoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr