Rencontre avec A Failing Devotion

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

a failing devotion 01Comment est né A failing Devotion ?

Il y a maintenant presque cinq ans, très classiquement sur les bases d’ un ancien projet dans lequel étaient déjà présent Rémy (Batterie) ainsi que Christophe et Alexandre les deux guitaristes. Max (Chant) était une connaissance de longue date et pour ma part (Fred/Basse) cela s’est fait via une annonce. Nous sommes restés quelques mois sous l’ ancien nom afin d’ honorer des concerts fixés de longues dates mais très vite le besoin d’ en changer s’ est fait sentir car musicalement le groupe a évolué et mué vers des univers musicaux différents et plus personnels. En changer nous est apparu comme tout à fait évident à la fois pour le besoin de créer une nouvelle entité mais aussi de marquer cette transition musicale.

Comment définissez-vous votre style musical ?

Du Modern Metal !

Quand tu parles de Modern metal, ne serait-ce pas tout simplement du bon hard-rock très 80 ressassé au gout du jour ? C’est  l’impression que j’ai eu en l’écoutant!

Nous faisons la musique qui nous rassemble et nous ressemble. Je pense que notre musique est bien ancrée dans son époque et notre volonté en entamant la composition des titres de l’album a été de ne pas se limiter à tel ou tel style, à tels ou tels plans et/ou Riffs d’ où probablement ton impression. Je pense que chacun en tirera des ressentis divers fonction de son background personnel et de ses affinités musicales. Nous voulions garder une ouverture d’esprit certaine et donner à nos morceaux la liberté d’exister et de se développer sans entrave. The Fallen est très ouvert à l’interprétation et c’est ce qui en fait sa force.

Pourquoi avoir choisi ce style ?

C’est l’inverse qui s’est produit justement, c’est lui qui est venu à nous 😉 Les premiers mois ont été très important, car nous avons laissé venir les idées, les riffs sans trop savoir ce vers quoi nous allions nous diriger très précisément. Nous avions la théorie… et c’est le titre “The Fallen”, la première composition collective, qui a été le déclencheur. Ce besoin de contraster les ambiances afin de donner un maximum de relief à notre musique est apparu de lui-même au fil du travail sur ce titre. Le fameux tronc commun de nos références s’est très vite enrichi de cette “liberté de création” qui nous amenée très naturellement vers des sonorités et des structures plus contemporaine. Il a été le point de départ de nos nouvelles compos et de la manière de les appréhender. Il n’a pas été LA recette que nous allions appliquée à toutes les autres compos, mais LA confirmation et LA mise en musique de ce que nous avions dans nos têtes respectives et de ceux vers quoi A Failing Devotion voulait et devait aller.

a failing devotion 02

Comment est accueilli le groupe dans votre région ?

Plutôt bien…dans l’ ensemble c’est plutôt très cool. Nous avons multiplié les dates entre 2010 et début 2014 et globalement les retours ont été bons et constructifs. Les festivals que sont le BetizFest, le Metalive ou le Sequedin Rock par exemple ou encore nos premières parties de Loudblast, Black Bomb A ou Textures pour ne citer qu’ eux, nous ont permis de toucher un assez vaste public réceptif à notre musique aux quatre coins de la région et de faire grimper la notoriété du groupe.

Le nouvel album, The Fallen, arrive bientôt qu’en attendez-vous ?

Le fait de répondre à ton Interview est déjà un pas en avant dans le fait de faire connaitre A Failing Devotion. La présence à nos côtés de M&O Music (Label), Dream On Production (Management) et Nao Noise Productions (Booking Agency) va nous aider à continuer de développer le groupe, de jouer, par le biais des tournées ou des festivals un peu partout en France et nous l’espérons aussi de couvrir quelques autres pays Européens. “The Fallen” est notre premier album, pour nous une première vraie carte de visite et nous sommes un peu fébriles quant à l’accueil que celui-ci va recevoir mais comme je te le disais précédemment c’est un album qui nous ressemble et nous en sommes fiers. Ils nous tardent d’être sur scène afin de partager avec vous le plaisir que nous avons à jouer les nouveaux morceaux.

De quoi parles cet album exactement ? Quelle est son histoire ?

Après Le EP sorti en 2012, c’est avec le titre “The Fallen” justement que nous nous sommes vraiment lancés dans la composition de l’album. C’est avec ce titre que nous avons entamé la transition musicale vers le A Failing Devotion actuel. Nous avons réussi à cristalliser sur ce morceau notre envie de contraster les univers au sein d’un même titre. C’est probablement celui qui nous a demandé le plus de temps car ils nous a en quelque sorte servi de laboratoire. Sans rentrer dans le détail de chaque texte car je pense que ceux-ci sont suffisamment ouvert pour permettre à chacun de se les approprier mais on peut dire que Max (Chant) s’est attaché à avoir comme trame principale l’évocation de problèmes de société.

Premières dates annoncées :

7/11/2014 : Dunkerque (59) – LES 4 ECLUSES avec PARISIAN WALLS

12/11/2014 : Rennes (35) – LE GAZOLINE

13/11/2014 : Orléans (45) – LE 5Eme AVENUE

14/11/2014 : TBA 15/11/2014 : Mâcon (71) – LE SOVENGARD

10/01/2015 : Roubaix (59) – BAR LIVE

16/01/2015 : TBA

17/01/2015 : Clermont-Ferrand (63) – Centre socio-culturel Camille Claudel

06/02/2015 : Reims (51) – A confirmer

07/02/2015 : Sedan (08) – BAR’OCK 13/02/2015 : Amiens (80) –

A confirmer 21/03/2015 : Calais (62) / MAISON POUR TOUS

 

Interview réalisée par Yanick Ruf. Remerciements à Alex du Label M&O Music.

m&o music

 

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr