Next Event in:
+ +
72 days
7 hours
43 minutes
27 seconds

Notre avis sur Illusions Barbares, le nouvel album de Messaline

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Deux ans après leur dernier album, Messaline est de retour plus en forme que jamais! Les illusions barbares, titre de ce nouvel opus, vont donc nous transporter au moyen âge, entre croisades et messes noires pour 45 minutes de rock intenses et prenant. Jonglant tout autant élégamment qu’habillement avec les mots de la langue de Molière (avec toujours quelques expressions latines qui donnent un côté encore plus médiéval au tout), « Chattos » Eric Martelat s’en donne une fois de plus à cœur joie pour jouer avec les mots, art dans lequel il excelle totalement! Coté musical, on retrouve bien entendu la trame laissée par leur précédente réalisation, Eviscérer les Dieux (voir notre avis ici-même).

Dès les premières notes, on sait de quel groupe il s’agit! On reconnait tout de suite leur style musical et parolier. Le point d’orgue de cet album est sans nul doute le single Mehlinn-Hâ, une chanson tout aussi prenante qu’entraînante dans un rock pure tradition qui plaira à tout un chacun. Pas de métal, de grawls ou encore de batterie sulfureuse, mais des accords acoustiques accompagnés de paroles simples qui se retiennent tout de suite et restent dans nos têtes…. Il ne nous reste qu’à imaginer, et c’est très facile avec ce tempo, la beauté de Mehlinn-Hâ qui se doit d’être aussi douce que cette chanson….. Je vous laisse visionner le clip afin de vous donner une idée….

Une fois de plus avec Messaline, on a droit à un packaging de superbe qualité avec en prime les paroles des chansons et un texte signé Eric Martelat en double page au milieu du livret. Et comme pour leur précédente réalisation, l’ami Christian Descamps, chanteur du groupe Ange est venu avec l’un de ses guitariste cette fois-ci, pour accompagner Messaline dans ce voyage temporel! Une amitié qui perdure depuis de nombreuses années maintenant entre ces deux groupes….

Apres Guerres pudiques en 2005,  In Cauda Venenum en 2009 et Evicérer les Dieux en 2013, la discographie de Messaline s’enorgueilli donc des Illusions barbares en 2015. Pour ceux d’entre-vous qui ne les connaîtraient encore pas, n’hésitez pas un instant avant d’acheter leurs albums, car quatre CD prouvent que ce groupe a véritablement le vent en poupe! Nous avons eu l’occasion de les rencontrer l’année dernière lors de leur passage au Korigan à Aix en Provence (live-report  et galerie de photo ici même) et espérerons les revoir bientôt sur cette même scène…..

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr