Next Event in:
+ +
1 day
0 hours
41 minutes
4 seconds

31th Scareyard : notre avis sur le nouvel album des Ghouls Stone Valley disponible en Septembre 2015

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

On l’attendait avec impatience, le premier album de Ghouls Stone Valley va être dans les bacs à compter du mois de Septembre 2015 ! 31th scareyard, c’est son titre, vient compléter les premiers titres que l’on avait pu découvrir dans leur excellent premier EP sorti il y a quelques temps déjà. Le groupe vient de Marseille et officie dans le metal. Empreint d’une passion évidente pour les films d’horreur, on y retrouve de nombreuses références, que ce soit avec quelques extraits sonores comme par certains thèmes qui semblent sortir tout droit d’outre tombe… (ou d’outre-films).  Ça donne des frissons dans le dos, tout comme cette jaquette de toute beauté qui embellit le tout et nous plonge directement dans le vif du sujet! Véritable incursions dans le cinéma fantastique (dont on comprend dés les premières notes que cet album lui rend hommage) qui rime souvent avec le monde du rock, on ne peut que se réjouir de ce mix des deux univers le temps d’un album. Une ambiance à la Rob Zombie s’installe en écoutant ce 31th scareyard.

 Ghouls Stone Valley
Quid du coté musical me diras-tu? Hé bien pour ceux d’entre-vous qui ont aimé l’EP, vous ne serez pas déçus! En effet, on est dans la même lignée et on rallonge  donc le bonheur avec ces onze titres. certains sortent tout droit de la précédente démo avec notamment l’excellent Don’t fear the Boggieman qui résume à lui tout seul le style et la qualité de l’album ! Pour l’album, Damien Evil, le chanteur du groupe Scream Baby Scream s’est joint au groupe pour enregistrer ce morceau qui devrait devenir culte. Et si vous connaissez déjà ce morceau, dites vous que vous n’êtes pas au bout de vos surprises…. L’intégralité de l’album est d’aussi bonne qualité et au final on ne pense qu’à une chose, remettre le couvert et réécouter l’abum encore et encore et encore et…. Au final, 11 titres sombres comme des films gore, sorte de Neo-Metal-Horror si l’on peut essayer de l’appeler comme ça, l’album représente tout ce qui fait frissonner dans les films d’horreur. Rythmé et angoissant à la fois, on va tout de suite être emballé par le tout!
Alors toi simple mortel, auras-tu le courage d’acheter le CD et de l’insérer dans ta platine ? Je te conseille fortement de le faire car si tu n’as pas froid aux yeux, tu risque fort d’avoir chaud aux oreilles…… Il ne nous reste plus qu’à attendre les release party pour les voir sur scène avec ces titres tout frais, tout neufs qui risquent d’envoûter pas mal de monde. Et il me tarde également  de découvrir leurs maquillages tout aussi frissonnant que fantastiques qui plongent le spectateur dans une atmosphère gothico horrifiques dont on ne peut sortir indemne quand le tout est aussi bien réussi.
Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr