Next Event in:
+ +
1 day
0 hours
37 minutes
3 seconds

Hellfest 2016 : Jour 1

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Et c’est reparti pour une nouvelle édition du Hellfest ! C’est ce matin sous un ciel nuageux que nous attaquons.

AudreyHorne_yanickruf 011ambiance_yanickruf 033Après avoir investi directement les stand de merch et brûler mon budget week-end en souvenir, j’ai donc pu découvrir que cette année sera réellement un hommage à Lemmy, leader de Motörhead qui nous a quitté en fin d’année dernière…. Il était un pilier du festival et c’est donc avec un immense plaisir que les organisateurs ont fait faire une statue sanctuaire à son effigie. Grandiose, on a envie de pleurer en voyant cette merveille ! Bravo.

Premier concert, Delain qui nous offre un métal symphonique comme je les aime. Ça commence bien cette édition, malgré les premières gouttes qui font leur apparition…. S’ensuit les excellents Audrey Horne qui envoûtent littéralement le public qui ne faiblit pas malgré la pluie battante maintenant. Du pur délire !!

Avec la pluie qui se calme, on apprend par Olivier Garnier que le groupe Tremonti ne pourra malheureusement pas assurer le concert suivant pour cause de blocage à l’étranger… Je pense qu’on peut une fois de plus remercier les grévistes français….. Mais ils se rattraperont en jouant le soir même, après leur arrivée!

Après cette pause forcée, vient donc le tour des Nashville Pussy tant attendus. Hé bien on a eu droit à ce que l’on attendait. Quel groupe ces Nashville Pussy. 2 filles et 2 gars qui déménagent à 100% ce qui comble le public et chasse les nuages qui font maintenant place à un beau soleil qui ne durera pas et se transformera en pluie battante une fois de plus. Le public n’en démordra pas et restera stoïquement pour acclamer ses idoles….

Quoi de mieux pour se réchauffer que petite séance d’interview avec nos partenaires de SP Custom. En effet, le gérant de cette société a mis à disposition un « stnd interviews » afin que l’on puisse travailler convenablement! Elles seront en ligne ici même dés le montage effectué.On commence donc par The Witches, rencontre au cours de laquelle les « sorcières » vont nous parler un peu plus de leur groupe, de qui il est jusqu’à son futur proche.

Suite des festivités avec une prestation au stand des Ladies Ballbreakers venues tout spécialement de Montpellier pour nous donner un aperçu de leur talent et répondre elles aussi à nos questions…. Venues pour interpréter une ou deux chansons à la base, le public aidant, c’est un mini-concert d’une demie-heure qu’elles ont assuré avec le sourire ! Génial, on en redemande toujours quand c’est aussi bon! On enchaîne direct avec l’interview des filles, avant de retrouver Z pour une démo et également un entretien très intéressant sur la Z Family. Juste après, c’est une rencontre exclusive avec Bernie, guitariste du groupe Nereids dont nous vous avons déjà parlé à maintes reprises.

Interview Ladies Ballbreakers_yanickruf 033

Après ça, direction les mainstage afin d’assister à la fin du concert de Mass Hysteria. Dommage de l’avoir manqué la fin donnait vachement envie… Puis c’est au tour d’Anthrax d’investir la scène. Et là on comprend qu’on est réellement dans le bain. Le groupe n’en est pas à son coup d’essai et possède de nombreuses années d’expérience qui font que l’on est sûr du résultat. Et quand le chanteur s’empare de la caméra de scène pour se mettre à filmer le public, on atteint l’apothéose. Le public du Hellfest n’est pas prêt d’oublier cette prestation.

On continue avec BFMV, comprenez Bullet For My Valentine. Bon c’est clair que ça continue de déménager dans le bon sens. Le public continue de chauffer et devrait être fin prêt pour les deux têtes d’affiche du jour, à savoir Rammstein et The Offspring.

Ensuite je me rend à la scène Le Temple pour profiter pleinement de Korpiklaani, un groupe qui surf surf la vague du rock mais avec des intonations celtiques ! Excellent mixte pour un groupe qui l’est tout autant. Bien envie de revoir ces petits gars là ! Quand les violons et l’accordéon décident de se mettre au rock, voilà le résultat ! Que c’est bon de voir le public danser comme en Irlande. Dépaysement garanti. Le succès fût tel que je n’ai même pas pu m’approcher de la scène pour les photos, la salle étant archi pleine. Bravo les gars pour ce grand moment

Un peu dans le même style, Dropkick à déchaîné le mainstage avec ces chants folkloriques d’un autre monde. Tout le monde continue à danser et faire la fête, c’est terrible. En plus de l’accordéon, ils ont aussi eu la très bonne idée de mettre du banjo qui rend excellemment !

Nashville Pussy_yanickruf 007

Allez la première grosse tête d’affiche du festival arrive maintenant. Rammstein nous offre un show exceptionnel avec au menu du rock limite electro par moment soutenu de grands renforts pyrotechniques époustouflants. Entre les feux d’artifice, explosions sur scène, casque cracheurs de feu, guitares lance flammes, on a eu droit à un véritable spectacle son et lumière à l’américaine. On regrettera juste le conformalisme ne donnant pas d’interaction avec le public. Le show est millimétré à la seconde et c’est grandiose, mais malheureusement, ce n’est pas très « vivant ».

Et pour finir cette excellente première journée, quoi de mieux donc que The Offspring. Énorme concert qui a déchaîné la foule jusqu’à presque deux heures du mat’. Géant. Tous leurs tubes ont bien entendu été passés au crible pour le plus grand bonheur des fans. Une très bonne journée d’ouverture de cette onzième édition du Hellfest. Demain s’annonce donc très bon, avec en prime une météo qui s’annonce plus clémente apparemment… See you tomorrow…..

L’intégralité des photos en HD se trouve ici

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr