Watch us Burn, l’enfer western viking de Yuma Sun!

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Aujourd’hui je vais vous parler du troisième album de Yuma Sun. Ce groupe est composé de Jaran à la guitare acoustique, au violon populaire, au banjo et au chant (oui tout ça), Bjørn à la guitare barytone et à la guitare en acier (qui se joue posée sur le genou), Simon à la contrebasse, Andreas aux percussions et Espen à la guitare et à la trompette. Vous l’avez deviné : Yuma Sun est capable de diversifier son répertoire sonore avec beaucoup de facilité. Et comme si on ne s’y attendait pas du tout, le groupe est Norvégien, et l’excellence dont ils font preuve égale celle de leurs pairs sans aucun souci. De plus, ils tournent non-stop dans toute la Scandinavie jusqu’en 2017.

Mais concentrons-nous sur leur troisième album! Il a été enregistré dans un studio mythique Islandais: le Sundlaugin Studios. La qualité de Watch us Burn est optimale et ça s’entend. Ces cinq Norvégiens ont décidé de faire ce qu’ils appellent, du Dommesdagrock, ou du post-rock à la Viking, à la Viking qui parle Anglais! Et Viking au point que les membres du groupe affirment que Watch us Burn décrit parfaitement leur musique, qui est à la fois dramatique et lugubre. Je ne crois pas qu’on puisse les contredire, au risque de voir Odin débarquer sur un fond western à la Johnny Cash !

Watch us Burn a effectivement tout ce qu’il faut pour être un excellent album post-rock. Chaque chanson nous plonge dans une atmosphère western, et nous fait découvrir les grands déserts du sun-belt Américain! Les titres comme The Judas Tree et King of Light lui donnent même une touche ésotérique, ce qui rapproche Yuma Sun encore plus de leurs confrères nordiques Magna Carta Cartel et Ghost. Très accessible même si vous ne raffolez pas du post-rock, il comprend des morceaux qui bougent et déchirent comme St Louise, et même les morceaux en apparence posés comme Violets to Stone et Hight Road, ne sont calme qu’en apparence, au point que Watch us Burn déboîte même un peu trop, parfois.

En effet, pour notre plus grand bonheur, Watch us Burn est difficilement utilisable en tant que fond sonore. La musique, même en étant lourde, est tout de même empreinte d’une certaine légèreté, qui pourrait faire passer Johnny Cash pour un barbare sanguinaire qui nous envoie un son très heavy. Ici, on a un western plus raffiné, subtil. On y découvre un western ravagé par une musique précise, qui cible la sensation exacte que Yuma Sun veut partager avec son auditeur. C’est indubitablement le meilleur point fort de cet album !

Vous l’avez compris, Watch us Burn de Yuma Sun est un Rockapocalypse western Viking jusqu’à l’os qu’il faut écouter à tout prix, et à écouter pendant des heures!

Bien à vous, W.L.J.

Yuma Sun, un groupe promu par Ellie Promotion

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr