Next Event in:
+ +
20 days
16 hours
8 minutes
38 seconds

Le Sonisphère 2013 comme si vous y étiez… 1/3

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Première partie de notre compte-rendu du Sonisphère 2013 qui en totalise pas moins de 3, et il fallait bien cela vu l’ampleur de l’événement….

Métal, quand tu nous tiens…..

La troisième édition du SONISPHERE, ce festival de Hard Rock comme on l’appelait de mon temps, « Métal » comme disent les jeunes de maintenant, appelés à juste titre des « métalleux »s’est donc déroulée en France les 8 et 9 juin 2013 à Amnéville (57). Bon, j’avoue, du haut de mes 47 printemps je suis toujours un jeune métalleux dans l’âme. C’est donc boosté à fond que je me suis rendu à ce festival, le premier du genre pour moi.

Première chose à constater, la presse est bien présente rien qu’à voir la file de journalistes qui attendent pour avoir leurs fameux bracelets qui ouvrent beaucoup de portes.

headcharger

Une fois dans « l’arène », c’est une jungle ou la première chose que l’on remarque, c’est le public qui va de l’enfant au retraité ! Toutes les générations sont regroupées pour profiter un maximum de cette musique. Et cette dernière est bel et bien au rendez-vous ! On commence les hostilités avec un groupe de normands très sympathiques, HEADCHARGER ! Dommage que j’aie raté le début de ce concert à cause du temps d’attente aux accréditations, mais bon, je me suis rattrapé avec eux le lendemain au cours d’une interview disponible ici. Pour moi les hostilités commencent donc sérieusement avec les marseillais de DAGOBA ! Un groupe qui sait mettre de l’ambiance dans son genre. Premier « wall of death » du festival : la foule se coupe en deux groupes qui se jettent l’un sur l’autre ! Premier « circle pits » également dans lequel les spectateurs sont amenés à courir en cercle pendant quelques minutes ! Incroyable et visuellement jouissif ! Tout le monde joue le jeu. C’est pour moi l’occasion également de voir les premiers « slams », ces jeunes qui se font porter par la foule en délire jusqu’à la scène ! ENORME !!

Dagoba

Apres avoir mitraillé pas mal de photos, je me dirige vers la scène se trouvant en face pour me préparer à aller écouter le seul groupe féminin, les CRUCIFIED BARBARA ! Quatre belles filles qui en envoient autant que leurs homologues masculins ! Leurs chansons sont fortes et la sonorité exemplaire. Une bonne suite après DAGOBA ! Il n’y a pas à en douter, le rock a ses fans, nombreux qui plus est, et le festival sait leur faire plaisir. Deux premiers concerts qui déménagent et chauffent la foule à bloc ! L’édition 2013 du SONISPHERE est bel et bien partie pour nous donner un maximum de plaisir.

S’envient pour moi le temps d’avoir un entretien avec Franky Costanza, le batteur de DAGOBA, disponible ici, puis de rencontrer deux charmantes jeunes suédoises des CRUCIFIED BARBARA…. Les interviews seront bientôt en ligne, ainsi que les galeries de photos.

Crucified barbara

Bientôt la suite…

Tous nos remerciements à Karine de Warner Music.

Facebooktwittergoogle_plusyoutubeflickr

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MusiqueAlliance.fr